Comment savoir si vous êtes cœliaque?

 

Avertissement
Il ne faut surtout pas commencer un régime sans gluten avant de faire les examens nécessaires au diagnostic sinon les résultats deviennent négatifs et on ne peut plus poser de diagnostic par la suite, si ce n’est en consommant à nouveau du gluten pendant plusieurs semaines.

Le diagnostic de la maladie cœliaque s’effectue en deux étapes :

  • Premièrement, on commence par une prise de sang où l’on recherche différents anticorps qui peuvent être mis en évidence chez les patients soumis à une alimentation normale : les anticorps anti-endomysium,les anticorps anti-gliadine IgA et IgG, les anticorps anti-réticuline, et les anticorps anti-transglutaminase tissulaire.
    • Les anticorps anti-endomysium réagissent avec la substance intermyofibrillaire du muscle lisse.
    • Les anticorps anti-endomysium IgA sont des marqueurs très spécifiques (>95%) et très sensibles (>90%) pour le diagnostic de la maladie coeliaque et de la dermatite herpétiforme. Ces anticorps sont recherchés par immunofluorescence.
    • Les anticorps anti-gliadine ont une sensibilité proche de celle des anti-endomysium si les IgA et les IgG sont demandées simultanément, mais sont moins spécifiques. Sous un régime sans gluten bien suivi, les IgA anti–gliadine disparaissent La transglutaminase tissulaire est l’antigène principal reconnu par les anti-endomysium. La découverte de cet antigène a permis de mettre en place des tests sérologiques basés sur des techniques immuno-enzymatiques réalisées au départ de protéines recombinantes. Pour l’instant, ce test n’est pas repris dans la nomenclature INAMI.
    • Les anticorps anti-réticuline ont été les premiers anticorps décrits dans la maladie coeliaque et la dermatite herpétiforme. Leur sensibilité est faible et leur fréquence rapportée est de 40 à 60 % dans les maladies coeliaques .
    • Les valeurs de référence sont :
      • Anti-endomysium IgA : négatif
      • Anti-gliadine IgA et IgG : négatif < 15 UA/mL
      • Anti-gliadine IgA et IgG : douteux 15 – 30 UA/mL
      • Anti-gliadine IgA et IgG : positif > 30 UA/mL
      • Anti-transglutaminase IgA : négatif < 20 EU/mL
      • Anti-transglutaminase IgA : douteux 20 – 25 EU/mL
      • Anti-transglutaminase IgA : positif >25 EU/mL
      • Anti-réticuline : négatif
  • Deuxièmement, si la prise de sang révèle la présence d’anticorps spécifiques, il faut encore confirmer le diagnostic par une biopsie de l’intestin grêle, cela se fait par gastroscopie sous légère “anesthésie”. Pour la prise de sang vous pouvez vous adresser à un médecin généraliste. La gastroscopie avec biopsie se fait bien sûr par un gastro-entérologue, mais ne doit se faire que si la prise de sang est positive.
Print Friendly, PDF & Email
Aller à la barre d’outils