Intolérance, allergie, hypersensibilité et atopie : quelles sont les différences ?

L’intolérance est un terme très général qui peut recouvrir des situations qui n’ont rien à voir les unes avec les autres. Exemples d’intolérances :

  • l’intolérance à certains fromages à cause de la présence d’histamine (on parle aussi parfois dans ce cas de « pseudo-allergie »)
  • l’intolérance au lactose par manque d’une enzyme, la lactase
  • l’intolérance à certains aliments d’origine psychogène (aversions alimentaires)

L’intolérance au gluten est une dénomination inappropriée, même si passée dans le langage courant, pour laquelle il faut préférer le terme de cœliaquie pour éviter de la confondre avec les situations qui précèdent. Ce qu’il est important de noter c’est que ce n’est pas une allergie, mais une maladie auto-immune déclenchée par le gluten.

L’allergie est un sujet très vaste et très complexe, et si on pense être concerné par ce sujet il est important de recourir à des spécialistes sérieux et compétents. En gros, l’allergie fait intervenir principalement des anticorps de type IgE tandis que la cœliaquie – par exemple – fait surtout intervenir des anticorps IgA.

Attention à la pratique de tests IgG alimentaires pour soi-disant diagnostiquer des allergies ou intolérances alimentaires. Ces tests sont couteux (6 € par aliment testé), non remboursés par l’INAMI, et non validés scientifiquement. La présence de ces anticorps est très fréquente et est simplement le témoin d’une consommation plus ou moins fréquente de cet aliment. Des interprétations erronées de ces résultats conduisent trop souvent à des régimes d’éviction catastrophiques rendant les patients encore plus malades qu’ils ne l’étaient auparavant!

Il y a des personnes qui supportent mal le gluten parce qu’elles le digèrent difficilement, et elles peuvent avoir les mêmes symptômes qu’une maladie cœliaque, mais sans destruction des parois de l’intestin. Elles souffrent dès lors d’hypersensibilité.

L’atopie est une forme d’allergie qui commence chez le nourrisson et qui se manifeste au niveau cutané (exéma, urticaire) ou au niveau respiratoire (asthme)…

Print Friendly, PDF & Email
Aller à la barre d’outils